Freezone S'inscrire

Avec l’arrivée de Free Mobile, Orange pronostique un « appauvrissement du marché » et « un chômage qui augmente »

 
Ouest France a réalisé une interview de Delphine Ernotte-Cunci, Directrice générale adjointe d’Orange. Elle y commente les nouvelles offres de Free Mobile. « Avec des prix low-cost pareils sur un marché mature, c’est évident que Free va prendre des clients aux autres opérateurs […] ça va certainement profiter au pouvoir d’achat des consommateurs et c’est tant mieux » reconnait-elle.
 
Delphine Ernotte-Cunci ressort ensuite le discours qui a été celui des opérateurs mobile historiques en pronostiquant une« baisse de rémunération indirecte, gel des salaires, suppressions d’emplois, augmentation des charges de travail et de la pression au quotidien… Voilà les conséquences prévisibles pour les salariés. ». Et d’ajouter « des prix très bas sur tout, ça fera peut-être des consommateurs heureux mais aussi des consommateurs au chômage… » 
 
Son objectif est de « maintenir Orange comme leader Français, mais aussi Européen de ce marché. Chaque année, nous investissons, 2,6 milliards d’euros dans l’amélioration du réseau et nous avons embauché 4 000 personnes l’année dernière. Alors c’est vrai que c’est dur de se faire qualifier d’escroc par les déclarations à sensation de Xavier Niel. »
 
La Directrice générale adjointe d’Orange estime enfin que l’opérateur n’a pas attendu pour baisser ses tarifs depuis plusieurs années déjà et qu’il vient d’adapter, lui aussi, son offre Sosh. « Mais je pense que nos clients sont aussi attachés à la notion de service avec nos 1200 boutiques en France et la qualité de notre réseau. Alors nous restons sereins. »
 
Précisons cependant que le discours sur le chômage n’est pour le moment pas fondé. D’une part par ce que Free va (et a déjà commencé) embaucher des milliers de personnes. D’autre part, les français vont dépenser l’argent économisé (7 milliards par an selon certaines estimations) sur leur facture mobile dans d’autres secteurs, ce qui génèrera de la croissance et donc de l’emploi dans ces autres secteurs.
 
 
Publié le 16 janvier 2012 à 14h41 par La Rédaction
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (315)
Afficher les 309 premiers commentaires...
Posté le 18 janvier 2012 à 09h57

"baisse de rémunération indirecte, gel des salaires, suppressions d’emplois, augmentation des charges de travail et de la pression au quotidien… Voilà les conséquences prévisibles pour les salariés".

Elle se prend pour qui la Delphine Ernotte-Cunci, Directrice générale adjointe d’Orange...enfin disons plutôt ELLE NOUS PREND POUR QUI encore!!!

On leur reproche de nous avoir pris pour des pigeons pendant des années et elle ose continuer sur le même crédo.

Pour votre information, DEC, vous et vos copains de la Triade n'avez pas attendu les offres de Free pour exploiter les salariés et les faire bosser comme des mules à grands renforts de flexibilité (horaires et semaines déstructurés) et de menaces de pertes d'emplois au profit de la concurrence (étrangère notamment) au nom de la sacrosainte Productivité (directives pour que les appels des clients ne dépassent pas les 3/4 min afin de pouvoir en prendre 8 à 10 de l'heure).

J'ai bossé en centre d'appels 7 ans pour la Triade des opérateurs de Téléphonie/Internet. 7 années à être pressé comme des citrons afin de ne faire que de l'informatif minimal et de la fidélisation/vente maximale, peu importait que cela soit dans le réel intérêt du client!!!

Pour qu'au final, l'entreprise qui nous employait licencie pas loin de 2000 salariés en France, notamment à cause de la perte de contrats téléphoniques en France que la Triade préférait faire assurer par le Maghreb qui coûte bien moins cher!

Si vous arrivez encore à vous regarder dans la glace en usant d'arguments comme cela, alors que vous savez pertinemment, du fait de votre position de DGA d'Orange, que Free ou pas Free, vous avez quand même recours à ces moyens pour augmenter vos marges et votre propre salaire, je vous tire mon chapeau...mais perso je préfère le tir aux pigeons!!!

 

Posté le 18 janvier 2012 à 11h32

Pour ce qui est de l'argument d'Orange sur ses 'boutiques'; J'ai a 3 reprises tenté de faire résoudre des problèmes avec deux de mes forfaits Orange dans la 'boutique' ou javais acheté mon mobile et souscrit l'abonnement. Et la seule réponse était de me conseiller d'appeler le service client avec mon mobile. Les boutiques ne s'occupent que de vendre des Tel ou/et des forfait pour le reste c'est comme les LOW-COST il faut voir par internet ou appeler le service client (prix de l'appel de déduit du forfait !). La boutique était bien a l'enseigne ORANGE mais n'était pas ORANGE. je ne parle pas des boutique PHOTO ni multi-opérateurs mais des boutiques a l'enseigne ORANGE qui sont d'après le gérant des franchisés. Donc ORANGE plus jamais ! car payer tres tres cher pour un service LOW-COST c'est payer des marges énormes sans le service derrière. Pour la couverture du réseau ORANGE j'étais satisfait pour le reste c'est idem que n'importe quel autre opérateur mobile.

 

Posté le 18 janvier 2012 à 11h57

orange langue de bois, comme a son habitude

Posté le 21 janvier 2012 à 09h00

Cette dame a raison, du moins à moitié. Oui, cela créera du chômage, mais non, ce n'est pas la faute de Free. C'est notre système qui veut cela. Les marchandises sont de plus en plus accessibles (c'est pour cela qu'aujourd'hui, même un smicard possède une voiture, une télé, un frigo, un ordinateur, un téléphone portable, etc), mais en contrepartie, nous devons consommer toujours plus pour compenser le mécanisme de concurrence, qui détruit de la valeur. Donc oui, comme le dit l'article, les français dépenseront moins dans la téléphonie, mais l'argent économisé ira créer des emplois ailleurs. Mais au prix de la consommation d'une nouvelle chose. Voilà pourquoi il faut toujours de la "croissance économique". Voilà pourquoi on ne peut pas dire "c'est bon, pas besoin de croître davantage, pas besoin de produire plus et de consommer plus, on a atteint un niveau suffisant". L'argent que les français vont se mettre à dépenser ailleurs connaîtra le même sort. Le "ailleurs" en question sera aussi un secteur qui trouvera le moyen de démocratiser ses marchandises pour en vendre toujours plus, etc. C'est une fuite en avant. Le problème, c'est qu'il est impossible d'augmenter indéfiniment le volume de marchandises consommées. Et donc, le système va obligatoirement mener à l'effondrement économique. Et aussi à un désastre écologique, probablement. Mais ce n'est pas de la faute de Free, c'est la faute du système capitaliste qui pousse à la concurrence, qui pousse à réduire les coûts de production.

Posté le 01er mars 2013 à 22h17

Mais dites-donc les mecs, pendant ce temps là les dépannages....Rigolant

Ah elle est belle la hotline, tiens!Rigolant

Posté le 18 mars 2013 à 00h09

Merci.

Facile  à installer et résultat superbe!

Sourire

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Allez-vous choisir la nouvelle offre Freebox Révolution & TV by Canal ?